Mille et une vagues
Mille et une vagues

"Comprenons que le temps consacré au nécessaire, à l’utile, est un temps dont nous nous privons. Nous n’avons comme temps à nous que celui que nous mettons en jachère."

Jean Onimus

coin droitcoin gauche

lundi 1er septembre 2008


Atelier hebdomadaire

Eveil musical

Ecole de musique de Bouc Bel Air


Les arts sont tout à la fois le berceau et le fleuron de la communication

J’ai cessé d’animer ces ateliers en juin 2014...
Cet article n’a donc plus qu’une vocation documentaire...

JPEG - 13.4 ko
Pour les enfants à partir de trois et jusqu’à six ans.
25 heures pour se construire et grandir, pour apprendre à partager dans un cadre ludique et riche d’expériences.

Les situations d’écoute sont de nature à faire évoluer considérablement la capacité d’attention, de concentration.

Cependant, il ne s’agira pas d’une écoute passive et c’est bien l’expression même des enfants qui sera notre premier matériau d’expérimentation collective.

Cet apprentissage de l’écoute fine et de l’expression adaptée pourrait bien dévoiler un chemin serein pour se préparer à la vie en société.

JPEG - 11.1 ko
Contenus :

- découverte et exploration de la "matière" sonore et musicale,
- exploration des possibilités de la voix, nombreux jeux sur le souffle (fixation d’une respiration “basse”, détendue…), approche de la motricité affinée des mains,
- fabrication de petits instruments en roseau, argile ou PVC (conservés par les enfants),
- réalisation ludique et créative de petites séquences musicales, improvisations, jeux musicaux et apprentissages fondamentaux, sur les instruments fabriqués par les enfants ou sur les instrumentaria fournis par l’animateur,
- audition des différents instruments de l’animateur.
JPEG - 17.1 ko
Objectifs particuliers :

- recherche de l’équilibre entre écoute et expression…
- souder le groupe en respectant et valorisant les personnalités…
- attention particulière portée sur l’intention et l’efficacité du geste, la détente…


Animation : Gilles Patrat

Musicien professionnel, s’est aussi longuement formé auprès de spécialistes de la pédagogie musicale adaptée à la petite enfance.

Il a conduit de nombreux Ateliers de Pratiques Artistiques et Classes Culturelles pour l’Education Nationale et pratique l’éveil musical depuis vingt ans.

Il a réalisé aussi des mastère-classes et des formations d’animateurs…

JPEG - 33.4 ko
Calendrier, lieu, horaire :

25 séances d’une heure accordées au calendrier scolaire, le mercredi matin dans les locaux de l’école de musique, à la bastide de La Salle (Bouc Bel Air).
9H/10H ou 10H/11H pour les grands et 11H/12H pour les petits.

Frais d’atelier et Inscription :

Inscription pour l’année et réglable en trois fois (en octobre, novembre et décembre).

Tarifs préférentiels pour les Boucains.

Le premier encaissement de chèque n’interviendra qu’après deux séances d’essai.


PDF - 30 ko
Eveil musical
Présentation de l’atelier

Cliquer la vignette ci-contre afin de télécharger ce document pour impression (sans les photos...)

Cliquez ici pour prendre contact avec moi,
ou téléphonez au 04 42 69 81 74


Pour toutes les informations concernant les modalités d’inscription (tarifs, planning, etc) rejoignez le site de l’école de musique de Bouc Bel Air

Quelques réflexions

Les arts sont tout à la fois le berceau
et le fleuron de la communication.

Au premier jour d’une société complexe, en même temps qu’apparaissaient les premiers désordres, Homo Sapiens "inventait" l’art. Qui pourrait croire cependant que ce fût là une démarche esthétique ?

Aujourd’hui, l’acte commercial connote fortement toutes les pratiques artistiques. On spécule sur la "valeur" d’une œuvre, on investit dans untel ou bien on se paye un concert (ou on en vit).

Il semble que l’évolution nous a roulé dans la farine, en nous dépossédant de l’essence même de l’art, qui n’est pas de produire du "beau" ou de créer des richesses. Mais, ce n’est pourtant là qu’une apparence car rien de fondamental n’a changé, la fonction première est intacte sous les scories et l’art exprime toujours l’indicible.

Les enfants, comme les adultes, côtoient l’indicible...

Les jeux mettent en évidence l’intention
qui sous-tend le geste musical.

La voix est explorée : chuchoter, crier, grommeler...

Le souffle, c’est l’intimité à peine dévoilée...

Les percussions, à l’opposé, imposent un geste large.

Visibles ou non, intériorisés ou non, ces gestes sont de la même essence, possiblement créatrice. Ce sont des gestes universels, primordiaux, qui affirment que l’on existe. C’est de l’Être qu’il s’agit et du lien qu’il tisse entre les Hommes.

Le souffle, la voix et les percussions sont les fils conducteurs de l’atelier.

La curiosité n’est pas un vilain défaut

Un enfant qui tient sa mailloche à l’envers et qui ne se trompe pas, explore !

En inventant sa propre manière de faire, c’est en fait une démarche créative qu’il expérimente ! Approche qui suppose une réelle autonomie.

Aussi, les attitudes normatives, souvent utiles et nécessaires en d’autres circonstances, peuvent être ici négatives.

Où l’on comprend qu’un atelier d’éveil musical n’est pas un cours d’instrument... Dans ces cadres différents, on peut être amené à développer des stratégies parfaitement opposées, ce qui est légitime puisque l’on sert des objectifs en fait très distincts.

Lisez aussi cette page de conseils aux parents qui ont un enfant pratiquant l’éveil musical.

P.-S.

éveil musical, jardin musical, enseignement,musique,enfants,petits enfants,Bouc Bel Air,école,école de musique,domaine de La Salle,créativité,apprentissages,art,pédagogie,


coin droit coin gauche

Ami lecteur, vous souhaitez laisser quelques mots avant de partir... Cliquez ici !

coin droitcoin gauche
coin droit coin gauche